FOIRE AUX QUESTIONS

Generale

La chiropratique à travers les chiffres et l’histoire

La chiropratique en quelques chiffres :

  • 1ére profession de santé manuelle au monde
  • 3éme profession de santé dans le monde
  • près de 10 000 « Doctor of Chiropractic » dans le monde
  • 1 seule école en France : l’Institut Franco-Européen de Chiropratique
  • plus de 100000 praticiens dans le monde.
  • 900 chiropracteurs diplômés travaillent sur le sol français.

 

La chiropratique en quelques dates :

  • XIX eme siècle : naissance de la chiropratique aux Etats-Unis, sous l’impulsion de D.D Palmer (1845-1913)
  • 1992 : la chiropratique devient Profession de Santé complémentaire par le Comité Mondial Olympique.
  • 2002 : La chiropratique est légalisée en France.
  • 2011 : Décret d’application : la chiropratique a le statut de profession de la santé manuelle la plus reconnue en France.

Quand faire appel à un chiropracteur ?

Votre chiropracteur est un professionnel de la santé de première intension, c’est-à-dire que le patient peut le consulter sans une consultation préalable chez un médecin généraliste.
Le chiropracteur est habilité à poser des diagnostics différentiels et ainsi prendre en charge le patient directement ou le référer à un autre spécialiste adéquat afin d’avancer dans la quête de la santé.

 

En effet, la chiropratique s’intègre très bien dans un plan de traitement pluridisciplinaire.

– nourrisson et enfant en bas âge : le chiropracteur peut travailler main dans la main avec un pédiatre, un psychomotricien, un ORL…

– sportif : kinésithérapeute, podologue, médecin du sport, nutritionniste, radiologue…

– séniors : médecin généraliste, rhumatologue, gériatre, orthopédiste…

 

Vous pouvez donc venir au Cabinet Chiropratique du Progrès à n’importe quel moment de votre vie.

La chiropratique pour tous

La chiropratique ne s’adresse pas à un type de patient en particulier, et est encore moins une réponse à un symptôme en particulier. La chiropratique s’adresse à tout le monde ! Le chiropracteur devra pleinement s’adapter au maximum à l’individu et à ses contraintes ( mode de vie, alimentation, antécédents, traumatismes,…)

 

Le point essentiel est que vous pouvez consulter avec ou sans symptômes puisque la prevention et l’optimisation de la santé est au cœur du métier de chiropracteur !

 

De plus, l’absence de symptômes ne signifie pas que tout votre organisme fonctionne correctement mais qu’il est encore capable de mettre en place des mécanismes de compensation. Mais pendant combien de temps pourra-t-il encore le faire ?

 

Voici les personnes que nous aidons tous les jours au cabinet :

 

  • les nouveaux nés

 

L’arrivée d’un nouveau membre de la famille reste un moment magique et inoubliable pour les parents et leurs proches. Cependant, une naissance est un évènement traumatisant pour le bébé. En effet, l’organisme du nouveau né subit des pressions, des tensions, des torsions que cela soit lors d’un accouchement par voie naturelle ( contraintes utérines ou contraintes externes ) ou par césarienne.

 

Si ces affections ne sont pas diagnostiquées, corrigées puis surveillées, elles peuvent avoir des conséquences importantes sur l’ensemble de l’organisme de l’enfant. Les signes d’alerte classiques pour les parents sont les déformations du crâne (plagiocéphalie), les pleurs incessants, les régurgitations, l’eczéma, les torticolis, perte d’appétit ou encore les troubles de succion.

 

Chers parents rassurez-vous, les ajustements du nourrissons sont très doux, maitrisés et donc indolores.
Pour vous donner une idée, la pression exercée par votre chiropracteur lors d’un ajustement biomécanique n’excède pas le poids d’une pièce de 10 centimes.

 

  • les jeunes enfants

 

L’évolution de l’enfant est constituée de plusieurs étapes primordiales permettant de mettre en lumière le bon développement neurologique moteur et psychologique :

  • tenir sa tête, suivre un objet des yeux, ramper, la pince pouce-index, les premières stimulations du système immunitaire lors de la première année.
  • l’apprentissage de la marche, de la course ou encore des premiers mots lors des deux premières années.
  • l’exploration du monde, les premiers contacts avec d’autres enfants, les premiers cours de sport… bref l’exploration de la vie par la suite.

 

Il est important de surveiller la bonne évolution de l’organisme de l’enfant dès ses premiers mots afin d’optimiser sa croissance. Tous ces stimulis dans de nouvelles situations sont propices à des blessures, à des stress. Votre chiropracteur peut aider votre enfant à se développer dans des conditions optimales.

 

L’International Chiropractic Pediatric Association a mené une étude permettant de mettre en avant la satisfaction des parents suite aux soins chiropratiques dans 3 domaines :

  • la qualité de sommeil et de récupération
  • le comportement et l’attitude
  • la qualité du système immunitaire.

 

  • les adolescents

 

A partir d’une douzaine d’année, votre enfant entame une phase de la croissance très importante avec la puberté.

 

De plus, les adolescents sont très sensibles à des stress physiques (activité sportive, port du sac de cours non adapté, mauvaises postures de travail, stress visuels…) et à des stress émotionnels (regard des autres, l’intégration à la société, confiance en soi…) et des stress chimiques (alimentations moins contrôlée, alcool, tabac…)

 

Tous ces changements brutaux peuvent avoir des conséquences importantes sur l’organisme de l’adolescent, comme par exemple la scoliose, des maux de têtes, des douleurs de dos, des blessures à répétition…

 

Il est donc important d’accompagner l’adolescent dans cette phase de transition si délicate afin que le passage a son corps d’adulte se fasse en douceur et avec un minimum de « bobos » pouvant avoir des conséquences à court ou long terme.

 

Votre chiropracteur est la pour répondre aux interrogations des parents et des adolescents qui prennent la pleine possession de leur corps.

 

  • les adultes

 

Tous les métiers actuels proposent des contraintes pouvant, sur le long terme, affecter votre appareil locomoteur. Dans les métiers fréquemment représentés, nous pouvons vous citer tous les métiers qualifiés de statiques (travail sur ordinateur, travail en position debout prolongée ou position assise prolongée dans un véhicule) les manutentionnaires (vibrations, froid, bruit,…), les personnes portant des charges de manière répétée.

 

Votre chiropracteur est la pour contribuer à traiter, ou mieux, éviter les troubles musculo-squelettiques (tendinopathies, syndrôme du canal carpien,…) et leurs conséquences comme l’obésité, les maux de tête, la constipation ou encore la dépression. Il vous expliquera comment adopter de meilleures postures de travail et vous prodiguera si nécessaire des exercices ou des conseils spécifiques afin de croquer la vie à  pleines dents !

 

Le Cabinet Chiropratique du Progrès tient à mettre en avant l’éducation et la prévention sur votre lieu de travail. C’est pour cela qu’il intervient régulièrement dans des entreprises dans le cadre de formations « gestes et postures » interactives et adaptées. Ces formations sont actuellement obligatoires et nécessitent un agrément.

 

Cette démarche rentre parfaitement dans la philosophie chiropratique et permet d’optimiser le fonctionnement de l’entreprise et la santé des salariés !

 

  • les séniors

 

Plus le temps passe, plus l’organisme montre des signes d’usure et de fragilité. Arthrose, raideurs, inflammation, lombalgies chroniques, traitements médicamenteux, ostéopénie, anémie… Tous ces termes polluent l’esprit et le bien être des personnes âgées.

 

La chiropratique permet d’aider les séniors à être en pleine possession de leurs moyens, en restant actifs et dynamiques !

 

L’augmentation de la qualité de vie peut être envisagée, à titre d’exemple,  il peut être envisagé d’optimiser les amplitudes de mouvement articulaires, en diminuant au maximum les tensions musculaires, ou encore en freinant le développement de l’arthrose.

 

«  La chiropratique ajoute des années à la vie et de la vie aux années »

 

  • les sportifs amateurs ou professionnels

 

En fonction de la fréquence, de l’intensité et des contraintes spécifiques à chaque sport, les conséquences sur votre organisme seront très variables. La chiropratique est la pour vous aider à retrouver du plaisir à réaliser un effort jusqu’à une optimisation poussée afin d’effectuer un mouvement parfait.

 

Une chose est commune à tous les niveaux : la pratique du sport peut parfois être violente pour l’organisme (surtout si elle est réalisée dans de mauvaises conditions) et le sportif a la fâcheuse habitude d’attendre le dernier moment pour diminuer les efforts ou consulter un professionnel de santé.

 

De part sa formation avancée, votre chiropracteur peut être une réponse adaptées aux conséquences de microtraumatismes répétés (sur-utilisations articulaires et musculaires, diminution du potentiel de récupération… ). Mais son rôle se trouve tout autant au niveau de la prévention de ces types de blessures que dans la préparation de l’athlète.

 

Pour cela, nous conseillons à tous les sportifs de réaliser un « checking » régulier afin de s’assurer du bon fonctionnement de l’organisme et de sa capacité à emmagasiner la charge de travail.

 

Que cela soit chez un sportif amateur ou professionnel, l’objectif est le même : permettre au patient d’exprimer la quintessence de son potentiel dans un climat de confiance et de sécurité.

 

  • les femmes enceintes

 

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme et annonce les prémisses d’une vie qui sera bouleversée à jamais. En attendant la naissance de son enfant, la futur maman subit d’énormes changements physiologiques, émotionnels et bien sur morphologiques.

 

Au cours des premiers mois, la maman peut être sujette à des nausées, des vomissements, une fatigue accrue, des céphalées et des angoisses… Avant bien sur une prise de poids pouvant varier de 11 à 16 kg en moyenne après 9 mois.

 

Toutes ces modifications ont des répercussions importantes sur le sommeil, le moral, la posture et donc la conformation de votre colonne vertébrale à chaque niveau :

  • Cervical (compensation naturelle des différents changements de courbure) pouvant entrainer des  maux de tête, des tensions musculaires sous occipitales ainsi qu’à la base du cou.
  • Thoracique (surtout dû à l’augmentation de la taille des seins) pouvant entrainer une difficulté respiratoire, gène entre les omoplates.
  • Lombaire (surtout du à la prise de poids impliquant une hyperlordose) pouvant entrainer une lombalgie avec ou sans irradiation, une digestion difficile, des douleurs d’estomac, des douleurs au bas ventre.

 

Le chiropracteur est donc présent pour prendre soin de la maman mais également prendre soin de l’enfant de manière indirecte !

 

Enfin, les ajustements chiropratiques prodigués tout au long de la grossesse permettent de faciliter l’ouverture des os du bassin lors de l’engagement du bébé.

 

Ainsi :

  • le temps d’accouchement s’en retrouve souvent réduit
  • les risques de complications sont diminués
  • les douleurs lors du travail sont moindres

 

Avec du matériel spécifique et des techniques adaptées, votre chiropracteur pourra vous suivre tout au long de votre grossesse et ainsi vous faire gagner en confort et en sérénité.

 

(On veut même bien s’occuper du papa)

 

  • l’allaitement : les mamans et les bébés

 

La période de l’allaitement est un moment de la vie de la mère ou plusieurs questions se posent : Pourquoi allaiter ? Vais-je allaiter mon enfant ? Si oui combien de temps ?

 

Au Centre Chiropratique du Progrès, de concert avec d’autres spécialistes comme la sage femme, nous seront la pour répondre à vos questions mais aussi pour tirer des conclusions de ces moments privilégiés maman/enfant.

 

Votre chiropracteur, au cours d’un interrogatoire spécifique, se penchera sur le réflexe de téter, la position de la tête pendant la tété, la qualité de la succion, la fréquence de régurgitation, la qualité  et la fréquence des sels… Autant d’informations permettant de mettre en lumière de possibles disfonctionnements neurologiques chez le nouveau né.

 

De plus, le chiropracteur est présent pour rassurer et éduquer la maman sur les différentes positions adéquates à prendre lors de l’allaitement, les conseils pour prendre soin de son corps (problèmes de crevasses, d’engorgement,) et de sa tête.

 

  • les personnes handicapées

 

Le Cabinet Chiropratique du progrès a la ferme volonté de proposer les soins chiropratiques au plus grand nombre de personnes. Nous avons donc un accès réservé aux personnes en situation de handicap adapté et nous proposons également des visites à domicile. Sans se substituer à d’autres thérapies ô combien importantes, la chiropratique peut apporter un confort aux patients et à leur famille dans le cadre d’un travail dans une équipe pluridisciplinaire.

 

Peu importe l’âge, la taille, l’impotence… Nous n’avons pas la prétention de régler votre handicap mais nous ferrons tout notre possible pour vous aider à « mieux vivre avec ».

Existe-t-il des contre-indications à la prise en charge chiropratique ?

Traitements divers, Fragilité connue, antécédents de vie particuliers, traumatismes préalables, opérations subies… Autant d’informations importantes pouvant modifier le plan de traitement de votre chiropracteur.

 

Il existe effectivement des contre indications à la pratique de certains gestes, mais votre chiropracteur maitrise différentes techniques ce qui lui permet de s’adapter afin de vous aider au maximum et en toute sécurité.

D’ailleurs, il continue à se former régulièrement pour continuer à vous proposer des soins adaptés.

Comment se déroule une première séance au Cabinet Chiropratique du Progrès ?

La première séance est une visite particulièrement importante. L’objectif de cette séance est d’avoir un diagnostic précis et de mettre en place un plan de traitement spécifique.

 

Le chiropracteur observera l’ensemble de l’appareil locomoteur et utilisera tous les outils en sa possession (interrogatoire complet et orienté, étude des examens complémentaires éventuels, routine orthopédique, palpation,…) avant de poser un diagnostic et de mettre en avant la cause de vos dysfonctions.

 

Nous pouvons identifier plusieurs étapes clés :

 

  1. Anamnèse

Elle correspond à un questionnaire. L’anamnèse permet de mieux comprendre le rythme de vie du patient, ses antécédents personnels et familiaux ainsi que son motif de consultation. C’est une phase d’échange primordiale entre le chiropracteur et le patient. Au Cabinet Chiropratique du Progrès, toutes les questions peuvent être posées afin de créer un réel rapport de confiance. Elle permet de recueillir des informations essentielles à la compréhension de l’étiologie des pathologies.

 

  1. Examen clinique

Cette phase est essentielle puisqu’elle correspond à la recherche minutieuse d’éléments physiques pouvant affirmer ou infirmer une hypothèse diagnostique. Notre chiropracteur va réaliser une étude poussée et rigoureuse de votre organisme en réalisant une étude posturale, des tests orthopédiques et neurologiques spécifiques.

 

  1. Examen chiropratique

Par la suite, votre chiropracteur va réaliser une palpation afin de rechercher des signes objectifs et subjectifs de souffrance de votre organisme. Il va être très attentif aux réponses de votre corps à certains types de stimulation.

 

  1. Pose de diagnostic et explications

Avant de rentrer dans la phase de traitement, Arnaud ADAM explique le diagnostic de travail afin d’impliquer et de rassurer le patient. La vision du plan de traitement est aussi exposée au patient avant de le lancer pour avoir son aval.

 

  1. Mise en place du plan de traitement adapté

 

En effet, cette dernière phase nécessite une cohésion entre le patient et le praticien afin d’en tirer la quintessence. Le chiropracteur est alors apte à piocher des techniques dans l’ensemble de son arsenal thérapeutique afin de vous apporter une solution adaptée et sécuritaire.

Par la suite, un échange perpétuel est mis en place afin d’accompagner les patients et de contrôler son évolution. C’est un réel « travail d’équipe » vers le chemin de la santé.

 

Au Cabinet Chiropratique du Progrès, nous faisons de la relation de confiance un impératif.

Comment prendre rendez-vous? Quel est le prix de la consultation ?

Le Cabinet Chiropratique du Progrès a mis en place différents systèmes afin de faciliter le premier contact.

 

Nous mettons donc à votre disposition :

– un service téléphonique réactif : nous sommes à votre entière disposition pour répondre à vos questions.

– une prise de rendez-vous simple et rapide sur internet

 

Tarif :

– consultation : 50 euros

– consultation pédiatrique (concerne les enfants de moins de 12 ans) : 35 euros

Le Cabinet Chiropratique du Progrès accepte l’espèce et les chèques.

 

Quelle est la différence entre un chiropracteur et un ostéopathe ?

La chiropratique et l’ostéopathie sont deux professions de la santé manuelle reconnues par le ministère de la santé.

 

  1. Histoire et philosophique

La chiropratique a été fondée par Daniel David Palmer (1813-1913)

L’osthéopathie à été fondée par Andrew Taylor Still (1828-1917)

 

Une philosophie,  évolutive, qui est aussi basée sur l’histoire. Cette dernière étant différente, il est normal d’avoir une identité propre et spécifique à chaque famille.

 

  1. La formation

Vous savez maintenant que la formation d’un chiropracteur est uniformisée au niveau international.

Les formations pour devenir ostéopathe sont plus hétérogènes.

 

  1. La reconnaissance

Selon les textes (décret n°2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie), les chiropracteurs sont les uniques thérapeutes non médecins autorisés à actuellement pratiquer des manipulations vertébrales sans aucun avis médical préalable (revue générale de droit médical N°49-2013).

Les chiropracteurs sont également les seuls thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations à vecteur de force, instrumentales ou mécaniquement assistées.

 

 

Votre chiropracteur a donc une grande liberté diagnostique et thérapeutique afin de vous prendre en charge dans des conditions idéales.

La chiropratique est-elle remboursée ?

La sécurité sociale ne rembourse pas les soins chiropratiques, cependant de plus en plus de mutuelles / complémentaires prennent en charge la totalité ou une partie des séances de chiropratique.

 

Une liste des mutuelles remboursant l’acte chiropratique a été mise en place sur le site de l’Association Française de Chiropraxie et est consultable grâce au lien suivant : http://www.chiropraxie.com/mutuelles/

 

Pour plus d’informations, merci de vous renseigner auprès de votre mutuelle.

La chiropratique a-t-elle fait ses preuves dans le monde du sport professionnel? Quels en sont les intérêts ? A partir de quel niveau ?

La chiropratique s’adresse à tous les types de sportifs : du sportif du dimanche au professionnel de très haut niveau.

Cependant, les contraintes, les charges de travail, l’hygiène de vie, les traumatismes, l’état d’esprit, les stress de tous types sont radicalement différents : les conséquences sur l’organisme aussi.

 

C’est au chiropracteur de répondre :

– au sport, à ses spécificités.

– au sportif qu’il a en face de lui. (Intensité, fréquence, antécédents…)

 

Grâce à son intégration dans une prise en charge pluridisciplinaire, la chiropratique peut participer de manière importante  à la diminution du temps d’indisponibilité d’un sportif, mais aussi et surtout à la prévention des blessures.

L’adage « il vaut mieux prévenir que guérir » y prend tout son sens.

 

La prévention est un accompagnement, une correction fine de son appareil locomoteur et passe souvent par une évolution de ses habitudes de vie et/ou de pratique sportive.

 

La présence de plus en plus importante des chiropracteurs dans les staffs en NBA, NFL, cyclisme, football européen, équipes de natation à l’étranger ainsi que les témoignages des athlètes suivis (Tom Brady, Bradley Wiggins, Tiger Woods, Michael Jordan, Andy Murray, Blake Griffin, Usain Bolt,…) et la recherche scientifique témoignent de son intérêt certain.

Qu’est ce qu’un ajustement chiropratique ?

Un ajustement chiropratique consiste à effectuer des manipulations au niveau de la colonne vertébrale ou tout autre articulation pouvant être touchée pour déceler notamment un cas de subluxation. Le chiropracteur, grâce à ses mains ou d’un outil thérapeutique, va rétablir et corriger le problème au niveau de l’articulation en stimulant le système neuro-musculo-squelettique.

Qu’est-ce qu’un « crack »? Est–il obligatoire ?

Le « crack » entendu lors de certains types d’ajustement ne correspond en rien à une fracture, fissure au niveau des os ou encore à un frottement pathologique de surfaces articulaires.

 

Physiologiquement, ce bruit correspond simplement à une libération rapide de petites bulles d’air au moment de la dépressurisation de l’articulation. Il peut avoir lieu lors d’un ajustement biomécanique savamment appliqué par votre chiropracteur ou encore de manière spontanée. (comme par exemple un craquement de doigt, volontaire ou non)
C’est un phénomène physiologique, non traumatique et indolore.

 

Cependant, si cette idée ne vous met pas dans de bonnes dispositions, n’hésitez pas à le signaler à votre chiropracteur qui saura vous rassurer ou adapter sa prise en charge. En effet, cela ne sert à rien de vous ajuster lors d’une situation de stress aussi conséquent.

Il est important de préciser qu’un « audible » n’est pas non plus le témoin d’un ajustement réussi.

Pour plus d’informations